L’été est en route. Ça ne paraît pas beaucoup, mais dans pas long, le beau temps sera de retour et si comme moi tu adores camper (en tente ou en roulotte), tu vas commencer à te chercher des spots où trainer ta gang pendant les vacances.

Mais si ta femme est un peu comme la mienne et qu’elle aime autant camper et se perdre dans le bois que de se faire épiler à la cire, tu sais que ce ne sera pas partie facile.

Heureusement, j’ai la solution à ton problème et je possède le secret pour que ta blonde se mette à adorer le camping, la nature et les mouches.

Je te le dis, ma femme détestait camper pour mourir, mais maintenant, elle prépare le stock avec bonne humeur, fait nos lunchs, s’assure qu’il ne manque rien, m’aide à remplir la minivan jusqu’au plafond et elle défait les bagages et lave même le tout à notre retour.

Qu’est-ce que j’ai fait? Que s’est-il passé pour qu’elle ne se plaigne plus des moustiques, de l’odeur de fumée sur nos vêtements et des conditions sanitaires médiocres?

Je ne l’amène plus!

Ben non, fini les négociations, elle reste à la maison.

Coudonc, ma femme, elle n’aime pas ça le camping, ça sert à quoi que je me batte avec elle pour la convaincre que c’est amusant de mal dormir dans un sleeping bag humide pendant qu’un maringouin s’amuse à lui chatouiller les oreilles?

Elle ne me force pas à assister au shower de ses amies, à triper sur les masques pour le visage ou à écouter ses émissions de filles avec elle alors pourquoi de mon côté, je ne pourrais pas en faire autant et accepter ses choix?

Le camping, c’est devenu une aventure avec papa et c’est merveilleux ainsi. On s’amuse, on mange des trucs dégueux et on fait des folies qu’on ne ferait peut-être pas si maman était là. Je passe du temps de qualité seul avec les enfants et je créer avec eux des souvenirs inoubliables.

C’est même intéressant de voir à quel point la dynamique est différente en l’absence d’un des parents. Les enfants sont plus ouverts à se confier, à partager des secrets et à poser des questions. En plus, ça permet à maman de se reposer un peu et à notre retour, nous avons tous hâte de lui raconter nos aventures et aussi nos mésaventures…

Comme la fois où Charles est tombé dans le lac, avec son seul kit propre! À huit heures…

Ses autres vêtements étaient pleins de boue et on était à 45 minutes de marche de l’auto. J’ai dû le faire sécher nu sur le bord du feu. Une chance que maman n’y était pas 😉

En plus, ça me fait du bien de m’ennuyer d’elle et vis versa. C’est comme une petite retraite fermée et on est toujours heureux de se retrouver.

Partager des passions et des loisirs, c’est important, mais être capable de comprendre que l’autre est différent, qu’il n’a pas les mêmes intérêts que nous et le respecter là-dedans l’est tout autant.

Pourquoi ça serait moi qui a raison?

Maman vient quand même avec nous de temps en temps… Juste assez pour lui rappeler qu’elle déteste ça!

Chez vous, quelle est l’activité qu’un des deux parents adorent tandis que l’autre déteste?

As-tu ton billet pour la course?

billet

ABONNE-TOI À COOL DAD!

Notre infolettre, c'est des rabais exclusifs, des activités gratuites, des concours et un peu d'humour tordu dans ta vie de parent.

Vous vous êtes inscrit avec succès !