Dernièrement, mes enfants et moi avons été invités par Metro pour vivre un atelier culinaire Croque Santé, et assister à une discussion sur les saines habitudes alimentaires.

Tout d’abord, c’est quoi Croque Santé? C’est un programme de Metro qui offre, chaque année depuis sept ans, 1000 bourses de 1000 $ aux écoles du Québec pour encourager les jeunes à cuisiner et à expérimenter avec les fruits et légumes. Je ne suis pas le meilleur en math, mais ma calculatrice me confirme que ça fait un million de dollars par année ça!

À travers le programme Croque Santé de Metro, les enseignants sont invités à soumettre leurs projets de cuisine, de recettes ou de découvertes culinaires (certains ont même fait des potagers!), permettant à des enfants de partout aux Québec d’en apprendre plus sur les saines habitudes alimentaires. C’est une initiative super intéressante pour les profs qui désirent tenter l’expérience, et qui permet aux enfants de goûter de nouveaux aliments qui ne sont peut-être pas dans leur frigo.

Après avoir cuisiné de succulents brownies aux haricots blancs (ben oui, des haricots dans des brownies; c’était même excellent, je te mets la recette en bas de l’article) j’ai pu échanger avec la nutritionniste affiliée à Metro, Linda Montpetit, sur l’alimentation et la consommation de fruits et légumes chez les enfants.

On va s’entendre, faire manger des fruits à des enfants est assez facile, mais c’est une tout autre affaire pour les légumes.

Je te partage quelques conseils fort pratiques que la nutritionniste m’a suggérés pour faire de vos soupers une expérience un peu plus plaisante.

Laisse-leur le choix

En laissant les enfants choisir la façon dont ils veulent goûter à un légume que ce soit, cuit, cru, ou dans une sauce, ils auront ainsi l’impression de faire un choix, et seront moins empreints à refuser et plus tentés d’y goûter.

En incorporer dans des recettes 

Qu’ils soient coupés en petits morceaux dans une sauce à spaghetti ou broyés dans un potage, les légumes invisibles sont pas mal plus faciles à faire avaler.

En smoothies

Un peu de carottes dans un smoothie mangue et orange ou de bébés épinards dans un smoothie aux petits fruits et c’est ni vu ni connu. Les enfants auront leur portion de légumes et tu viens de changer un combat fastidieux en une séance de “blender”.

Les impliquer à l’épicerie

Charles goûte une date! OMG!

Oui ça va être un peu plus long que si tu y allais tout seul, mais en impliquant les enfants dans les choix alimentaires et en les exposant à différents produits, ils seront plus curieux et plus ouverts à goûter et à expérimenter différents aliments.

On a non seulement adoré notre expérience avec l’équipe de Metro, mais mon gars, qui est plutôt difficile, a même goûté à des frittatas aux épinards et à des dates sans que j’aie à lui faire des menaces. J’en ai même la preuve en photo!

Comme quoi avec un peu d’implication et de bons conseils, on est capables de leur faire tout essayer.

Je vous laisse sur ma recette de brownies santé aux haricots. Je te le dis, c’est bon! Essaye-la.

https://www.metro.ca/recettes-et-occasions/recettes/blondie-aux-haricots-blancs-et-chocolat-noir

ABONNE-TOI À COOL DAD!

Notre infolettre, c'est des rabais exclusifs, des activités gratuites, des concours et un peu d'humour tordu dans ta vie de parent.

Vous vous êtes inscrit avec succès !