C’est un rôle particulier que celui de beau père, sans être le père des enfants, tu restes quand même le conjoint de leur mère et l’homme de la maison.

Donc c’est quoi ta job dans là-dedans, les élever, les discipliner, les ignorer, être leur ami? C’est un peu tout ça.

Sans vouloir comparer un enfant à un animal, devenir le beau père d’un gamin, c’est comme apprivoiser un écureuil. Il ne viendra pas manger des peanuts dans ta main la première fois, mais si tu le nourris tranquillement, patiemment, que tu le traites avec respect et que tu laisses la confiance s’installer entre vous deux, un beau jour,  probablement plus rapidement que tu ne le penses, il viendra manger dans ta main et tu pourras même le flatter. Je parle de l’écureuil là, pas de ton beau fils!

Ne flatte pas ton beau fils, ça va avoir l’air bizarre…

 

(scuse moi, fallait que je mette ça, il était juste trop cute)

Mais avec lui, ou elle, c’est un peu la même chose. Tu vas arriver dans sa vie avec une grosse pancarte dans le front écrit danger! L’homme qui vient “voler” sa mère, qui vient “défaire” sa maison et remplacer son père.

N’oublis surtout pas une chose, le gars qui était là avant toi est parti, et peu importe la raison, peu importe si c’était un père merveilleux ou le pire des perdants, il est parti et l’enfant s’attend à ce que tu fasses comme lui, que tu partes à un moment donné et il agira selon ce concept.

Commence par une présentation formelle. La première impression, c’est important pour une date, mais ce l’est encore plus avec un enfant. Ne force rien. Parle-lui avec respect, évite les blagues et le language de bébé, le kid sait très bien ce qui se passe, tu es là pour sa mère, un point c’est tout. Mais c’est ton comportement qui dictera s’il se sentira comme un bonus ou comme un boulet.

Ta relation avec lui dépend surtout d’une chose, et ce n’est pas de la façon dont tu le traites. Ben non!

La qualité de votre relation dépend de comment tu traites sa mère. S’il te voit la respecter, l’aider, l’aimer, lui faire du bien, tu seras qualifié de “good guy” et il s’ouvrira à toi.

Si tu arrives en chamboulant tout, en instaurant TES lois, TON ordre social et qu’il n’aime pas ta façon d’interagir avec sa mère, tu auras beau l’amener à la ronde 2 fois par semaine et lui acheter tout les bonbons du monde, tu vas recevoir l’étiquette de méchant et laisse-moi te dire qu’une fois apposée, elle est presque impossible à retirer.

En rencontrant une femme mère, tu as décidé une chose, tu as signé l’équivalent d’un contrat, elle vient avec un ou des enfants et tu l’acceptes ainsi. Prends le temps de les connaître, parle-leur, pose-leur des questions. Ça devrait même te faire plaisir. Après tout, si tu es tombé en amour avec leur mère, ne devrais-tu pas porter un intérêt particulier à ce qu’elle a fait de plus beau?

Après quelques semaines ou mois, tu pourras commencer à faire des activités avec eux, à tranquillement entrer dans un rôle de 2e père plus “standard”, mais sans essayer de remplacer le père biologique.

Et parlant de lui, non les absents n’ont pas toujours tord. Le gars n’était peut être pas le chum parfait, (sinon tu ne serais pas avec sa blonde), mais ça reste ses enfants à lui, pour toujours. Prends donc deux minutes de ton temps pour lui faire un petit “heads up” et parler un peu avec lui si tu en as la chance. Si tu gères bien et que tu es capable d’agir en adulte, il pourrait devenir un allié de taille dans l’éducation des enfants.

Je le sais, c’est “spécial”, mais n’aurais-tu pas le goût de savoir quel genre d’homme est dans la vie des enfants quand tu n’es pas là? Une poignée de main, un bonjour, une jasette de 2 minutes, ça va faire des miracles sur ta relation avec les petits. Qui sait, le gars a peut-être des trucs pour toi!

Pour le reste, c’est comme toutes choses, avec un peu de pratique, tu vas devenir bon et même aimer ça.

Souviens-toi juste de ceci, les enfants étaient là avant toi et tu le savais. Si t’es pas capable de vivre avec ça, fais tes valises et prends la route parce qu’eux, ils s’en vont nulle part.

La règle d’or du beau père, et c’est valide aussi pour les belles mères, traite les enfants comme tu aimerais qu’on traite les tiens et surtout, surtout, si vous avez vos propres enfants ensemble, il ne doit y avoir AUCUNE différence entre eux. Une famille, c’est une équipe, peut importe le sang.

Ah oui et en finissant: Un papa ne garde jamais! Jamais! Il s’occupe des enfants, point! Même si ce n’est pas les siens.

Si tu respectes ces quelques règles de base et que tu n’agis pas en colon, tu vas peut-être, je dis bien peut-être t’épargner la fameuse phrase assassine « Pis en plus, t’es même pas mon père faque hein!!!! »

#soiscooldad

 La course Cool Dad de Québec est 3 dans semaines et il ne reste que quelques places! As-tu ton billet?

billet