Maudit que je me trouvais poche hier!

Ça m’arrive assez rarement, mais depuis quelques jours, j’ai honte du père que je suis. Je perds patience avec les enfants, je crie dès qu’ils lèvent le ton, j’ai une humeur massacrante et je suis bête avec eux. Je suis même sec avec ma femme et pour en rajouter une couche, je suis fâché contre moi-même. Donc je suis fâché après tout le monde et par-dessus tout, je suis fâché d’être fâché. Fâché et déçu.

On dirait que ma tête veut exploser.

Pour un gars normalement en forme, je suis même resté surpris quand hier, ma belle mère qui nous accompagnait au Défi Laser m’a dit: “ t’as donc ben l’air fatigué Jeff!”

Tsé, la phrase que t’as pas le goût d’entendre quand t’es brulé et irritable. Parenthèse: tu peux toujours compter sur une belle mère pour te mettre le nez dans ton caca! Merci belle-maman 🙂

Puis j’ai réfléchi un peu et le nez bien enfoui dans ma merde, j’ai pris une minute pour me suis demandé pourquoi j’étais dans cet état et j’ai “rewindé” un peu la cassette de mes derniers jours.

Samedi le 7, c’était la Course Cool Dad Chevrolet de Montréal. J’y ai bossé comme un fou et j’étais sur le site plusieurs jours à l’avance, sans ma famille, pour préparer le terrain afin de livrer un événement mémorable à des milliers de duos père enfants.

6:00 le matin de la Course Cool Dad Chevrolet.

Le lendemain, avec des amis, j’ai démonté de l’équipement toute la journée sous une chaleur accablante avant de prendre la route pour retourner à Québec. 3:30 de voyagement.

Le lundi suivant, j’avais promis d’amener les enfants, que je n’avais pas vraiment vus depuis quelques jours, au Village Vacance Valcartier. Papa n’a qu’une parole donc même si j’avais autant envie d’y être que de me faire arracher une dent de sagesse, j’y suis allé.

Mardi, je travaillais. Mercredi, j’avais un tournage pour Subway qui a duré près de 9 heures et en soirée, j’ai répondu à des messages et courriels jusqu’aux petites heures du matin afin que tous les participants puissent recevoir leurs photos de la course.

Si tu n’as pas reçu tes photos de l’événement, tu peux les récupérer ici: Photos Course Cool Dad

Jeudi et vendredi, je travaillais encore et je devais faire le changement d’huile sur notre voiture, tondre le gazon et taponner un paquet de trucs autour de la maison.

Samedi, tournage pour une pub d’air miles toute la journée avec un BB4 malade et des enfants qui avaient clairement bu du Red Bull en cachette.

Dimanche matin, organisation de la fête de ma plus grande et fête en P.M.

Puis, en repensant à mon horaire, j’ai réalisé un truc. Je peux bien être à bout et ne plus être capable de me sentir le poil des jambes, j’ai pas pris 2 minutes pour moi depuis plus de deux semaines!

C’est pas la fête de ma fille, notre sortie aux glissades d’eau ou les cris de BB4 qui sont devenus infiniment plus agressants et me tirent tout mon jus, c’est moi, le citron qui est vide et n’a plus rien à offrir.

Je n’essaie pas de me justifier ou d’expliquer ma situation, je suis un fervent croyant en la responsabilité individuelle et je suis seul responsable de mon état, mais je te reparle de cette théorie qui a changé ma vie dans un prochain billet, revenons à nos moutons…

Je suis juste là, comme un zombie ou une machine en espèce de mode veille, à essayer de me convaincre que ça va bien, que je suis capable de continuer et à feindre un sourire qui visiblement, ne convainc personne, encore moins pas ma belle-mère.

J’ai enfreint ma propre règle; la première règle du parent intelligent et celle que je m’applique tant à vous répéter lors de mes conférences, la clef d’une vie de famille saine et équilibrée, c’est l’égoïsme.

Oui, l’égoïsme!

Ça peut paraître étrange, mais quand on est parent, on s’oublie si souvent qu’on fini par ne même plus se rendre compte de notre état de fatigue, d’épuisement et de découragement.

“Voyons, les enfants sont donc ben pas du monde aujourd’hui.”

“Ça doit être le sucre qui les énerve de même!”

“C’est tu la pleine lune pour qu’ils soient aussi agités coudonc?”

Ben non, malgré la croyance populaire, la lune, le sucre et le fameux “sugar rush” ça n’existe pas! Tu peux mettre ça dans la même catégorie que la fameuse période d’attente d’une heure avant de te baigner après avoir mangé, c’est des foutaises que nous servaient nos parents et qui n’ont aucun fondement.

Je les soupçonne d’ailleurs de toujours l’avoir su, mais d’avoir perpétué le mythe pour terminer de manger tranquillement et prendre un petit digestif avant de retourner jouer les lifeguards sur le bord de la piscine.

C’est juste toi qui n’as pas assez dormi, qui est trop stressé ou ne prends pas assez de temps pour ton bonheur et qui projette ton état de merde sur ceux qui t’entourent.

Ça fait que ce soir, j’ai annulé mon meeting pour la Course Cool Dad de Québec, je vais rentrer à la maison, me servir une boisson alcoolisée ben trop forte, assoir mon gros cul découragé dans ma piscine et ne pas m’occuper des enfants le moins du monde.

Ma blonde est là, on va caller de la pizza et après souper, je risque même d’aller faire un tour au centre d’achat pour taponner avec des perceuses et des outils électriques que je n’ai pas les moyens de m’acheter en me faisant accroire que j’en ai absolument besoin pour des rénos que je n’ai pas le temps de faire.

Moi, moi, moi et moi.

Parce que si papa ou maman tombe au combat en essayant de jouer au super-parent, c’est toute la machine familiale qui va s’effondrer.

Puis juste entre nous deux, j’appelle ça de l’égoïsme, mais tu ne crois pas que de nous voir accorder de l’importance à notre bonheur, c’est aussi bénéfique pour les enfants?

Prendre soin de toi, c’est prendre soin de ta famille de la plus belle façon qui soit. De toute façon, à mettre constamment nos enfants au centre de notre univers et à en faire notre priorité absolue, on ne les rend pas plus heureux, on en fait seulement des petits parvenus qui se croient tout permis et qui s’estiment plus importants que quiconque. L’égoïsme parental, ça a pas mal plus de bien que tu ne le crois!

P.S. Je ne sais pas si tu as remarqué, mais il n’y a aucun bannières ou pop-up sur mon site. Ma paie, c’est de vous voir partager et commentez mon contenu, pas de vous gosser avec des annonces de chars 🙂

billet