Si tu as toujours voulu savoir ce que les femmes se disent dans les toilettes, cette histoire risque de satisfaire ta curiosité.

Je travaille sur la route. Je me promène dans la grande région de Québec et j’ai l’avantage de ne jamais avoir la même vue de mon “bureau”. Par contre, l’inconvient est que je n’ai pas accès à une salle de bain et je dois me contenter des toilettes publiques qui sont trop souvent, de propreté plutôt douteuse.

C’est donc par un bel après-midi d’avril que j’ai ressenti l’appel de la nature. Le genre d’appel qu’un homme ne peut soulager dans une ruelle ou derrière un arbre…

Je me suis donc mis en quête d’un endroit pour faire ma petite besogne urgente, mais pris dans le trafic, je n’ai rien trouvé avant de longues minutes.

Minutes qui paraissaient s’étirer de plus en plus et après presque qu’un quart d’heure, je commençais à paniquer à l’idée de ne pas arriver à temps à destination.

-C’est pas vrai!

-Voyons donc!

Va s’en dire qu’à 36 ans, l’idée de terminer ma journée de travail avec une situation fécale automobile était loin de me plaire. J’étais sérieusement en quête d’un plan b. Le bord du chemin? Un stationnement désert? Est-ce que j’avais au moins des mouchoirs dans mon camion ou des vêtements de rechange? Mon ventre commençait à émettre des bruits de plus en plus suspects et juste comme j’essayais de convaincre mes sphincters de la puissance de sa volonté, la circulation s’est enfin libérée et j’ai pu gagner un petit centre d’achat.

J’ai presque couru à l’intérieur et suivant les pancartes vers les salles de bain, je suis tombé nez à nez avec un plombier en uniforme qui s’est empressé de me dire “C’est bloqué icit le grand, va falloir que t’ailles à l’autre à côté du resto dans le fond”

Il a clairement dû comprendre mon expression parce qu’en me retournant, il a ajouté “essaie de pas boucher celle-là aussi” et s’est esclaffé d’un rire gras presque caricatural.

Calvaire; merci Roger! Le gars avait une vraie tête de Roger. 🙂

J’arrive donc enfin aux toilettes pour hommes qui sont littéralement à l’autre bout du monde et une fois la porte franchie, j’ai déjà la main affairée à détacher ma ceinture quand je me rends compte que la cabine est occupée!

Putain! Ça doit définitivement être une blague! C’est quoi les chances?

J’attends quelques secondes en sautant sur un pied et l’autre, mais une chose est certaine, le gars est loin d’avoir fini. C’est évident, car je vois son ombre sous le bas de la porte et il est sur son téléphone.

Merde, littéralement. Maintenant, c’est la fin, la fusée sera lancée dans les prochaines secondes et je vais retomber à l’âge de 2 ans!

3. 2. 1…

Puis, un éclair de génie me frappe; et si?

Et si j’allais voir à côté? Et si il n’y avait personne du côté des femmes?

On est rendu en 2018 après tout, les hommes et les femmes sont tous égaux, surtout face à une situation de danger imminent! En plus, multitude d’endroits sont rendus avec des salles de bains mixtes…

Hey ben je me suis lancé, j’ai lentement ouvert la porte avec une face du gars perdu, histoire d’avoir l’air de m’être trompé si quelque’un m’apercevait et enfin, la chance ma souri. La place était aussi vide que mon compte de banque!

C’est donc par miracle que j’ai pu m’installer et faire ce que j’avais à faire comme un adulte. Puis, tout s’est gâché.

Dans les secondes suivantes, l’endroit s’est rempli de femmes et pendant près de 30 minutes, il n’y a eu aucune accalmie. On aurait dit le Costco la fin de semaine. Ça jasait, ça se maquillait, ça se peignait, mais surtout, personne ne s’en allait. Coudonc, je me suis presque mis à penser que j’allais y passer la journée!

Si tu fais prendre à entrer dans les toilettes des dames, tu peux juste avoir l’air dans la lune.

Si on t’aperçoit en sortir, c’est un peu la même chose. Mais si tu sors de la cabine et que tu te laves les mains entre deux filles qui discutent, là t’es carrément dans le trouble.

Bref, j’ai dû attendre presque 35 minutes avant d’avoir le champ libre et de pouvoir enfin m’éclipser en vitesse. Tant pis pour le lavage de main, j’ai du Purel dans mon camion.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu la chienne comme ça!

En tout cas, si tu t’es toujours demandé de quoi jasent les femmes aux toilettes, laisse-moi te dire ceci, ça ressemble pas mal à une discussion de chambre d’hockey entre boys.

Sandrine, j’espère vraiment que ton chum va se retenir plus longtemps la prochaine fois, c’est vrai que 2 minutes, c’est pas ben long!

p.s. C’est donc ben sale les toilettes pour femmes! Les filles, vous faites quoi là-dedans, des batailles de papier de toilette?

 

As-tu ton billet pour la course?

billet

ABONNE-TOI À COOL DAD!

Notre infolettre, c'est des rabais exclusifs, des activités gratuites, des concours et un peu d'humour tordu dans ta vie de parent.

Vous vous êtes inscrit avec succès !